Quel est le rôle d’une auxiliaire de puériculture ?

Publié le : 13 avril 20224 mins de lecture

Une auxiliaire de puériculture est une personne qui se met à la disposition des nouveaux nés et des enfants en bas âges, malades ou non. Une auxiliaire de puériculture doit être dotée de certaines qualités et de certaines qualifications pour pouvoir exercer son métier, peu importe son lieu de travail. Ainsi, afin de vous renseigner davantage sur le rôle de cet agent de la santé, voici quelques informations essentielles.

En quoi consiste le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Dans le cadre de la médecine, en particulier de la maternité, l’auxiliaire de puériculture (AP) est une personne chargée de s’occuper des nouveaux nés et des plus petits. Son rôle est de donner les soins nécessaires et adaptés à leur situation. Ainsi, l’auxiliaire de puériculture doit peser les enfants, changer leurs couches, mesurer leur taille, leur donner le bain, leur donner le biberon, etc. Par ailleurs, elles doivent être dotées de compétences et de qualifications adaptées pour donner les bons conseils aux mères, concernant les manières d’élever leurs enfants, concernant les soins et les habitudes à prendre après l’accouchement, etc. Enfin, l’auxiliaire de puériculture doit s’occuper du rangement régulier de la chambre de l’enfant ainsi que des matériels employés pour les soins.

Conditions de travail d’une auxiliaire en puériculture dans un établissement hospitalier

Une auxiliaire en puériculture qui pratique son métier au sein d’un hôpital doit être dotée d’une grande disponibilité, car ses heures de travail sont très flexibles. En effet, on peut avoir recours à ses services pendant la journée, tout comme pendant la soirée, voire toute la nuit. Elle doit également être disponible pendant les weekends et les jours de fêtes. L’auxiliaire de puériculture doit être patiente, tolérante et persévérante, car elle peut faire face à des enfants violents et pas facile à vivre. Elle doit donc être une personne qui sache s’adapter à toutes les situations, car elle exerce un métier ponctué régulièrement par des cris et des pleurs.

Conditions de travail d’une auxiliaire en puériculture dans une PMI

Dans les centres de protection maternelle et infantile (PMI), l’auxiliaire en puériculture travaille à des heures fixes, qui varient selon l’établissement, mais en général : de 8h à 17h. Dans une PMI, l’auxiliaire en puériculture doit être présente lorsque les médecins consultent les patients en bas âges. Elle doit les accueillir, les peser et les mesurer. Elle s’occupe du dossier et de toutes les informations concernant les enfants, elle doit également être en mesure de donner les bons conseils aux parents. 

Plan du site