Comment devenir aide soignant ?

Publié le : 14 avril 20224 mins de lecture

En réalité, l’aide-soignant, de même que l’infirmier, est l’image emblématique du personnel soignant. La différence réside dans les tâches à effectuer, dans l’hygiène et le confort. En effet, c’est un travail qui recrute systématiquement du fait des besoins importants sur toute la zone. 

Les principales tâches d’un aide-soignant

La prise en charge du patient, les traitements relatifs ainsi que la surveillance médicale. Effectivement, l’aide-soignant assiste les malades dans les actions de tous les jours : prise de repas, hygiène corporelle et aide aux déplacements. Si l’individu est privé de son autonomie, l’aide-soignant est amené à faire des tâches ménagères (à ne pas confondre avec l’auxiliaire de vie). La plupart du temps, l’aide-soignant représente un soutien moral pour quelques-uns des malades. Concernant les traitements limités et la surveillance médicale : à part son rôle d’assistance, l’aide-soignant a une vraie fonction médicale. En effet, il est formé à suivre de près l’état des malades. Aussi, à détecter d’éventuelles évolutions pour éviter le référent médical. 

Les qualités nécessaires pour devenir aide-soignant

Le travail d’aide-soignant requiert des qualités relationnelles considérables. En général, pour devenir aide-soignant, il faut avoir un bon sens de l’écoute, de l’empathie ainsi qu’un besoin d’aider les autres. En effet, il s’agit d’une profession qui nécessite aussi et surtout de la disponibilité, une meilleure organisation et une bonne force physique. Vous devez également avoir cette force dans la tête. Car toutefois, l’aide-soignant est confronté à des moments difficiles et délicats. Cependant, il est indispensable de réaliser la part des actions pour pouvoir allier vie privée et vie professionnelle. L’aide-soignant est également amené à vérifier les paramètres vitaux du malade, à surveiller la bonne marche des outils médicaux, à distribuer les médicaments et à changer les pansements.

Études et formation

Afin de devenir aide-soignant, il est indispensable d’avoir le DEAS ou diplôme d’État d’aide-soignant de niveau 5. En fait, la durée de cette formation est de 10 à 18 mois avec de nombreuses semaines de stages indispensables. Cette étude peut également se faire par période. En effet, la formation concerne l’aide au quotidien des malades, les règles d’hygiène, les soins, la communication, la diffusion des informations et autres. Et les stages se font dans plusieurs cadres différents. Il y a des examens durant la formation et mettent en condition l’obtention du diplôme. Vous pouvez également recevoir le DEAS grâce à la VAE ou validation des acquis de l’expérience, après 3 années d’expériences. En fait, les aides-soignants peuvent travailler dans un hôpital, dans un centre médical, à domicile ou encore dans une propriété médicalisée. 

Plan du site